Publié par Laisser un commentaire

Gym Animo et Accrobranche ou comment développer sa motricité

Gym Animo n’est pas le jeu que l’on joue sagement à table. Ce jeu permet  de découvrir son corps grâce aux épreuves développant la motricité. Il faut se lever sauter comme un kangourou, ramper comme un crocodile, marcher à pas de fourmis, etc. 

Gym Animo un jeu qui fait se remuer

Voilà un jeu qui va ravir les enfants. A chaque tour de jeu l’enfant devra, seul ou avec l’aide de ses copains, effectuer un défi. Marcher sur la pointe des pieds comme un hippopotame, sauter comme un écureuil, avancer à 4 pattes comme un lion et ainsi de suite. Autant de façon pour lui de découvrir son corps, travailler sa motricité globale. Le but n’est pas que les défis soient réalisés de manière parfaite mais bien qu’ils soient exécutés le mieux possible et surtout sans moqueries et dans une atmosphère bienveillante.

Le jeu peut se pratique aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

But du Jeu

Etre le premier ou la première à franchir la ligne d’arrivée.

Mise en place

Il faut délimiter une zone pour faire les activités. Que ce soit en intérieur ou en extérieur il faudrait une distance de 5m (10m pour les plus grands). Vous pouvez les délimiter avec un habit, un objet, des feuilles, un bout de bois etc.

Préparer une petite balle, si vous n’en avez pas dans les règles du jeu ils proposent d’utiliser une paire de chaussettes roulée en boule et je trouve l’idée géniale ou des doudous.

Prendre le plateau de jeu et y placer les pions sur la case de départ.

Construire une mini tour de 4 pièces en bois.

Choisir les cartes avec lesquelles nous allons jouer oranges ou bleues et les placer face cachées à côté du plateau de jeu.

Et c’est parti.

Le jeu

Pour déterminer qui va commencer les joueurs doivent aller le plus lentement possible d’un point à un autre en imitant leur animal préféré. Mais pas le droit de rester immobile, et le dernier qui franchi la ligne d’arrivée commence le jeu. Je trouve l’idée géniale pas vous ? 

Le premier retourne la carte et réalise le défi dessiné.

Une fois le challenge terminé, il prend une pièce en bois et la positionne sur la tour.

  • Si la tour s’effondre, il ne peut pas lancer le dé et n’avance donc pas son pion.
  • Si la tour ne s’effondre pas, il lance le dé et avance du nombre de pattes qui sont sur la face du dé.

C’est ensuite au tour du joueur suivant.

Age

Il existe 2 couleurs de cartes qui correspondent à 2 tranches d’âges. Les bleues pour 3-4 ans et les oranges dès 5 ans.

Gym Animo, un jeu pour 2 à 6 joueurs dès 3 ans pour une durée de 20 minutes

On aime

Les matériaux et les dessins sont bien finis, les règles sont vites assimilées et les enfants peuvent facilement jouer seuls car les images sont bien détaillées. Ce jeu est fabriqué en France de manière écoresponsable.  Et ça démontre bien que c’est possible.

Merci Bioviva.

Accrobranche

Comme activité en lien avec ce jeu, je mettrai un accrobranche.

Tout comme Gym Animo il faut se déplacer de différentes façons. Sur la pointe des pieds, à 4 pattes parfois. Un endroit pour développer sa motricité par excellence.

Nous avons donc testé un accrobranche avec Mélie (4 ans).

Ça fait drôle de voir ma fille enfiler un harnais. Je me demande si elle va être capable, comment est-ce qu’elle va gérer, comment est-ce que je vais gérer…. Mais elle ne se pose pas de question. Elle est plutôt concentrée et écoute ce que le monsieur lui explique sur la sécurité. Même pas peur. 

C’est donc confiante qu’elle enfile son câble de sécurité sur celui du parcours. Et c’est parti ou pas. Là petite hésitation. Elle est perchée à 1m70 environ ça me semble 3 mètres de haut mais elle se lance. Un peu hésitante, mais nos encouragements lui donnent confiance et elle continue. Toujours plus haut toujours plus loin et toujours plus de plaisir. Elle est rayonnante et moi si fière et tremblante.

Le parcours des petits est très bien étoffé. Il ressemble à celui des grands mais à une dimension pas si minime que ça. 

Pendant ce temps les grands (14 et 16 ans) s’éclatent sur des parcours aussi variés les uns que les autres. Monter à une échelle, descendre en tyrolienne, marcher sur des rondins, camber des troncs. Marcher comme un équilibriste sur un câble à plus de 10m du sol, c’est extraordinaire.

Et pour ceux qui restent les pieds sur le plancher des vaches, ils ne sont pas en rades. Nous pouvons les regarder depuis en bas. C’est stimulant d’entendre les personnes dans les cimes se déplacer d’arbre en arbre, notamment avec les clics de leurs mousquetons. De sentir les arbres, de marcher dans la forêt. Tous nos sens sont en éveil. Quel régal !

Mine de rien je suis très admirative de ce concept d’accrobranche. Les parcours sont construits avec un respect de l’arbre et de leur environnement. Pas de gros clous, pas de trace de sève qui coule, les arbres sont sains.

Nous avons tous passé un moment génial.

Pour la découverte de son corps (les grands ne savaient même pas qu’ils avaient autant de muscles, vive les courbatures), coordonner ses mouvements, apprendre à anticiper c’est vraiment très complet. 

Où aller pour faire un accrobranche ?

A Aigle, Signal et Sion
Canton de Fribourg
Canton de Neuchâtel
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *