· 

Des jeux pour parler d'émotions

Les émotions a travers les jeux

Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur nos émotions et de les identifier. Pour les enfants c’est la même chose. Et si en passant par le jeu il serait plus facile de comprendre ce que l’on ressent ou dans l’état que nous sommes. Connaitre et reconnaître nos émotions est le meilleur moyen de les évacuer. Des jeux sur les émotions peuvent nous aider et nous guider dans cette tâche.

 

La colère, la joie, la tristesse sont des émotions, parfois sympa et d’autre fois elles nous envahissent et nous quittent pas. Les reconnaître nous permet de les apprivoiser et ensuite de les laisser partir. Guider notre enfant sur la découverte de ses émotions peut être prenant mais très enrichissant. Il existe des jeux qui peuvent nous aider en tant que parent dans cette tâche. Pour apprendre à les identifier et les nommer je vais vous présenter différents jeux sur les émotions suivant l’âge des enfants. 

Découvrir les émotions avec les petits

Avec ce puzzle de chez Djeco les enfants vont découvrir 8 émotions : la timidité, l'amour, la joie, le dégoût, la tristesse, la colère, la peur et la surprise

Le but est d’associer une émotion ressentie à une situation. Une jolie façon de faire découvrir et de parler avec notre enfant des sentiments avec leurs mots.

Grâce aux images l’enfant va reconnaitre les émotions grâce aux expressions des visages et pourra ainsi les identifier plus tard.

 

La boîte contient 16 pièces permettant de réaliser 8 puzzles

 

Le duo Emotion de chez Djeco dès 3 ans

Monstre des couleurs

Ce jeu est issu du livre « La Couleur des émotions » d’Anna Llenas : Le monstre des couleurs se sent tout barbouillé aujourd'hui. Ses émotions sont sens dessus dessous ! Il ne comprend pas ce qui lui arrive. Réussira-t-il à mettre de l'ordre dans son coeur et à retrouver son équilibre ?

Ce livre est juste fabuleux. Les pop up sont superbes, les images magnifiques. Une jolie première immersion dans le monde des émotions.

Les émotions ont des couleurs : la tristesse est bleue, la colère rouge, la joie jaune, la sérénité verte, la peur est noire et l’amour est rose. Ainsi les enfants peuvent associer une couleur à une émotion.

 

 

Le but du jeu

Collaborer pour aider le Monstre à comprendre ses émotions et à récolter tous les jetons et les placer dans leur bon pot.

 

Mise en place

Mettre les jetons de couleur correspondant à l’émotion sur le plateau

Mettre la petite filles et le monstre au départ sur la case rose.

Placer les bocaux aléatoirement sur les étagères trou visible. Sur la face cachée il peut y avoir une couleur ou un mélange de couleur.

 

Tour de jeu

Le premier joueur lance le dé

Si c’est 1 ou 2 il  avance le monstre du nombre de case. Si un jeton est présent sur la case il peut le prendre ou et chercher le bon pot.  Il retourne le pot

  • Le pot correspond à la couleur de l'émotion, il peut alors placer le jeton d'émotion à l’intérieur. Pour ramasser un jeton d'émotion, les joueurs doivent expliquer un souvenir ou une situation dans laquelle ils se sentent comme l'émotion qu'ils ramassent (Bonheur, Tristesse, Colère, Peur ou Calme). 
  • Ça ne correspond pas : le pot retourne tel quel à l'étagère. Et le jeton reste sur le plateau.

 

Si un bocal avec plusieurs émotions est retourné, le joueur interverti deux pots sur l’étagère

 

Le dé tombe sur la spirale, le joueur peut déplacer le monstre sur la case qu’il souhaite.

 

La Petite fille : Le joueur déplace la petite fille sur la même case que le monstre. Un bocal multicolore peut être retourné.

Fin du jeu

Les joueurs peuvent perdre le jeu si le monstre devient trop confus et ils retournent trop de jarres d'émotions mélangées (multicolores), ou gagner le jeu quand les émotions sont toutes placées dans leurs pots respectifs.

 

Ce jeu est réellement un outil pédagogique. Chacun peut s’exprimer et être écouté. Le fait d’avoir introduit un memory le place comme jeu. Et c’est ce qui est stimulant pour les enfants qui voudront y rejouer.

 

Le monstre des couleurs, un jeu pour 2-5 joueurs dès 4 ans

Emojito

Un jeu drôle pour parler d’émotion.

 

But du jeu :

Faire deviner aux autres joueurs une carte représentant une émotion

 

Tour de jeu :

Piochez une carte et exprimez l’émotion qu’elle représente.

Les autres joueurs doivent alors deviner de quelle émotion il s’agit ! Le premier à faire cinq fois le tour du plateau de jeu a gagné !

Les illustrations sont colorées pleines de détails et les émotions subtiles. Pas si simple de mimer une émotion.

Des règles simples qui permettent aussi aux plus jeunes d’apprécier le jeu.

Le plus sont les différentes variantes qui permettent différents modes de jeu !

 

Intéressant à faire : demander aux enfants ce qu’ils ont ressenti en jouant la colère ou la tristesse : cela permettra souvent de dialoguer sur le contrôle des émotions.

 Emojito, un jeu pour 1-6 joueurs dès 8 ans

Affinity

Ou comment parler d’émotion un peu plus légèrement. Ce qui n’enlève en rien l’intérêt de ce jeu

Dans ce jeu nous parlons de "Beau", "Fun", "Glauque", "Triste"

A l’aide d’un  « début », un « milieu » et une « fin » de phrases  un joueur doit construire une phrase.

Les autres joueurs vont devoir coopérer et essayer en coopérant de trouver  l’émotion que procure cette phrase chez le premier joueur.

 

Si c’est trouvé, l’harmonie avance. Dans le cas contraire c'est la discorde qui augmentera ! 

Les règles sont très vite expliquées et vites assimilées

Affinity, un jeu coopératif dès 8 ans pour  3-8 joueurs

Feelings

Un jeu d'empathie et de communication jouable avec des enfants ou entre adultes.

Une situation est proposée, puis chacun répond à cette situation à l'aide des cartes "émotions" présentes sur la table. Parviendrez-vous à deviner l'émotion choisie par votre partenaire de jeu ? 

Grâce à ces jeux éducatifs, l'enfant apprend à reconnaître, à comprendre les émotions, à utiliser des mots pour les exprimer et à mieux les gérer au quotidien.

 

Feelings, un jeu coopératif dès 8 ans pour 3-8 joueurs

Dans tous les cas le fait de parler augmente le vocabulaire des enfants, la compréhension de soi mais également se demander ce que les autres pensent. Découvrir que tout le monde ne réagit pas comme nous, que des choses qui nous semble anodin ne l’est pas pour d’autre. Avec leur mots leur sensibilité, nos mots nos vécus se sont de vrais partages que nous vivons tous ensemble.

Le fait de bien spécifier qu’il n’y a pas de jugement pas de juste, pas de faux, que c’est normal de ressentir de la colère, de la peur peut vite mettre en confiance les plus indécis.

 

 

Si le monstre des couleurs est plus axé sur nous, Feelings et Affinity nous font réfléchir sur ce que les autres peuvent ressentir. 2 façons d’aborder les émotions et l’empathie.

Écrire commentaire

Commentaires: 0